Animation culturelle : comment la droite détourne le budget du 15e

La mairie d’arrondissement a une compétence sur l’animation culturelle. Elle finance entre autre les musées de l’arrondissement, des associations et collectifs qui organisent des manifestations. Le budget de l’animation culturelle dans l’arrondissement a été fixé à 1€ par habitant et par an. un chiffre symbolique qui ferait au total un budget de 245 000 € par an, ce qui représenterait le plus gros budget de l’arrondissement.

Maris c’était sans compter sur les magouilles de la majorité de l’arrondissement, menée par le duo Goujon-Lamour. En effet, le 19 septembre dernier, en conseil de quartier Pasteur-Montparnasse, des habitants ont osé poser la question de ce budget. Le peu d’éléments de réponse est bien étrange. Dans un premier temps, la question est éludée, mais une Conseillère d’arrondissement (UMP), Ghislène Fonlladosa, aurait confirmé que le budget qui lui est alloué n’est que de 70 000€/ an. Où passe le reste ? Il semblerait que ce soit alloué à d’autres missions comme pour l’aide aux personnes âgées. Difficile d’obtenir davantage d’information de source officielle, puisque le budget de l’arrondissement n’est accessible que par la retranscription des propos du maire lors du Conseil d’Arrondissement de décembre, dans un pdf dont le texte est une image (recherche par mot clé impossible donc)…

Encore plus surprenant, c’est la manière dont sont attribués les subventions aux associations culturelles. « C’est Philippe Goujon qui décide » répond-on côté UMP. Fatima LALEM (PS) a demandé la création d’une commission d’attribution des subventions, comme cela existe dans d’autres arrondissements de Paris, comme le 12e. Cette commission serait indépendante, et pourrait arbitrer en toute impartialité.

Il serait temps que le principal intéressé, Philippe Goujon, accepte de répondre sur ces deux sujets, au lieu de repousser la question et de mentir aux habitants de l’arrondissement.