L’histoire est en marche !

Après le 12 février, et le vote en première lecture du projet de loi visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, le 12 avril le Sénat adopte aussi ce projet de loi. Le débat parlementaire n’est pas au bout du chemin, mais l’histoire est en marche, et les plus grandes embuches sont désormais derrière nous.

Le texte devrait revenir à l’Assemblée Nationale dans les prochains jours, pour examiner les articles qui n’ont pas été adopté par les deux chambres dans les mêmes termes. Ainsi, l’article 1 concernant le mariage ne sera pas de nouveau examiné puisque adopté conforme. Le débat se portera essentiellement sur l’adoption, puisque le Sénat à ajouter des modalités concernant la filiation, les noms de familles notamment.

Tout article voté conforme en seconde lecture à l’Assemblée Nationale seront désormais la loi. En cas de nouvelle modification, le texte pourrait revenir au Sénat d’ici la fin du mois de mai. Il faut désormais espérer de l’opposition que les débats ne s’enferment pas une nouvelle fois dans des postures, notamment considérant la GPA, que le gouvernement a précisé à maintes reprises ne vouloir adopter. Il faudra aussi être une nouvelle fois vigilants sur les propos que tiendront les parlementaires. Propos qui, on l’a vu ces derniers jours, trouve un échos par la violence et la haine de groupuscules comme Civitas ou le Printemps Français. Il en va de la responsabilité des élus de la République de sortir des Homophobes de la République !

Le monde nous regarde, le monde attendait de la France qu’elle mette sa loi en accord avec les valeurs que l’on trouve sur les frontons de nos bâtiments officiels et de nos écoles. « L’âme de la France c’est l’égalité » clamait François Hollande au Bourget. Dans quelques jours, l’égalité sera aussi la loi !