Mistrals : l’art de créer une polémique illustré

Un article du Canard Enchainé « révèle » aujourd’hui que le coût de l’annulation de la vente des deux Mistrals à la Russie coûterait deux fois plus qu’annoncé par le gouvernement …

Le décors est planté, la polémique n’aura pas mis longtemps à monter, et les responsables de l’opposition monte au front. D’abord c’est Guillaume Larrivé, député de l’Yonne, qui parle de scandale et de mensonge d’Etat. Au moins tout ça !

Les chaînes d’info en continue en fond leur fil rouge de l’après-midi avec les plus grands raccourcis possibles. Une chaîne va jusqu’à annoncer que c’est le remboursement qui est doublé.

Le ministre concerné Jean-Yves Le Drian précisait sur RTL le 6 août « La France remboursera à la Russie l’ensemble des frais engagés pour l’acquisition de ces bateaux. Leur prix initial était de 1,2 milliard d’euros. Le prix de l’accord, qui est le meilleur possible, sera inférieur puisque la Russie sera remboursée des engagements financiers qu’elle a pu mobiliser »

Or, si on y regarde de plus près, c’est le coût de maintien et d’entretien des deux navires qui fait monter la facture … Et pourtant, ces informations, et ces mêmes chiffres étaient déjà connus depuis plusieurs jours, puisqu’un reportage de France 2 le mentionnait déjà lors de l’annonce de l’Elysée de l’annulation de la vente et d’un accord avec Moscou …

Le 10 août, le président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone annonçait sur RTL qu’un débat et un vote aurait lieu à la rentrée… pourquoi si tard ? Parce que les parlementaires sont en vacances jusqu’à la seconde semaine de septembre … Ce soir c’est Roger Karouchi qui critique le délais … pourtant il ne propose pas que le Parlement siège dès demain (ah ben non, ce serait trop demandé).

Rappelons que du côté du centre, Hervé Morin (ministre de la défense sous Nicolas Sarkozy) soutien la démarche de François Hollande.

Même pendant les vacances, les spécialistes de la polémique pour rien sont de sortie, profitant de la place libre dans les médias pour avoir de nouvelles vidéos à mettre sur leur blog.

Franchement, le débat public aurait tant à gagner si on évitait ce genre de petites phrases, ces raccourcis et ces mensonges …